Les Vedettes

Le point de départ de l’écriture, c’est la paternité et plus spécifiquement la figure de mon grand père que je cherche à rencontrer dans une écriture de plateau, d’après les mythes familiaux…

- Création -

Mise en scène Simon Delattre

Création ado / adulte

Durée : Création en cours

Pour « Les Vedettes », le point de départ de l’écriture, c’est la paternité et plus spécifiquement la figure de mon grand-père que je cherche à rencontrer dans une écriture de plateau, d’après les mythes familiaux…
Je n’ai pas connu mon grand-père. Il est décédé lorsque ma mère avait 9 ans. Je l’ai donc rencontré dans les récits familiaux, dans mon imagination, dans l’espace entre les histoires qu’on raconte et comment on les entend, dans les détails qui deviennent des signes et qui donnent à la parole du quotidien la même force que les contes et les mythes.

Mon grand-père avait 32 ans de plus que ma grand-mère. Il n’était pas marié à ma grand-mère. Il avait une femme avec laquelle il n’a pas eu d’enfants. C’est avec ma grand-mère qu’il en a eu 3, hors mariage, des « Bâtards » comme on disait à l’époque.
De mon coté, je suis en couple avec un homme et nous avons un projet commun de paternité.
Dans les deux cas, il s’agit de modèles familiaux qui n’entrent pas dans le modèle social dominant.
C’est là que le fil se tend dans mon esprit. Interroger la paternité par le biais de la figure mythique de mon grand-père.

Distribution

4 personnes au plateau + marionnettes.

Production

Production en cours recherche de partenariat

Vous voulez en savoir plus ?

Les Vedettes

Demande d'informations

Créations partagées

En savoir plus